L'Histoire

Historique


C’est à l’école maternelle de Creil dans l’Oise que Jean Claude a décidé de devenir cuisinier/pâtissier. 
Bien que ses parents ne soient pas issus du monde de l’hôtellerie et de la restauration, ils l’inscrivent à l’école hôtelière de Thonon les Bains (74).

Pendant ces 4 années en Haute Savoie, il obtient CAPs, BEP et BTH, 1er prix de dextérité au concours du jeune barman, puis une 3ème place au championnat de France du dessert.
Ensuite, il commence sa carrière chez Paul Blanc à Thoissey (2* au Michelin), après 1 an et demi, Paul Blanc l’envoie faire son armée au Cercle des Armées, Place St Augustin à Paris.
En 1982, il entre chez Michel Guérard (3* Michelin) à Eugénie les Bains puis enchaine Laporte (1* étoile Michelin) à Biarritz, Michel Trama (3* Michelin) à Puymirol, Michel Lorain (3* Michelin) à Joigny ; ce dernier lui confie les cuisines d’un restaurant à Paris.

Décembre 1985, Jean Claude arrive à Méribel à l’hôtel Altiport 4* où il dirige les cuisines.
Là haut, il y rencontre sa future épouse Françoise (Savoyarde) qui est Chef de Réception.
Après 7 ans à Méribel, en 1993, ils rachètent le BEAURIVAGE.
Perrine et Noëline sont venues grandir la famille et c’est dans ce restaurant au bord du plus grand lac naturel de France que sa cuisine du terroir et du marché fait le ravissement de ses clients.
En cette année 2010, Jean Claude a obtenu le titre officiel de Maître Restaurateur de France.

Remis par la Préfecture de la Savoie et qui récompense un établissement garantissant des critères de qualité tant au niveau de la cuisine que de l'accueil.
En 2014, le Collège culinaire de France, co-présidé par Alain Ducasse et Joël Robuchon, a reconnu le Beaurivage comme "Restaurant de qualité".